Rechercher
  • Frédéric Golinski

Le silence : un outil puissant pour les managers

7h30. En route pour Strasbourg, je repense à une séance de coaching avec Fabrice, un manager quadra bien dans sa tête et dans ses baskets qui me demandait lors d’un travail de mentoring, comment et surtout pourquoi il se sentait embarrassé par le silence ou les fameux « blancs » qui s'installaient entre lui et ses collaborateurs ?


En management :

- le silence n’est pas juste l’absence de sons ou de paroles - le silence n’est pas non plus une zone où rien ne se passe - le silence n’est pas un vide creux dans lequel règne le vide interstellaire du néant - le silence n’est pas un aveu de faiblesse - le silence n’est pas comme l’indique pourtant le proverbe populaire, « le plus grand des mépris »

Bien au contraire :

- le silence est un outil - le silence est un art subtil - le silence est un espace plein - le silence c’est un état différent et modifié de Conscience - le silence est selon un autre proverbe populaire, « d’or »

Alors pourquoi cet article sur le silence, me direz-vous ?

Beaucoup de managers restent sur cette première interprétation du silence : le vide, l’absence de mots ou de bruits. Pour certains il est même synonyme d’angoisse, ou de faiblesse.

Pourtant le silence est le seul lieux sur terre que nous pouvons créer volontairement afin de laisser arriver ce qui est déjà là.

Il y a peu de temps en lisant différents livres comme « l’archer » de P. Coelho, la « Divine matrice » de Gregg Brad ou encore « trouver les bonnes solutions par le focusing » de Bernadette Lamboley, je redécouvrais la puissance créatrice du silence.

Qu’est-ce que la puissance créatrice du silence?

C’est simplement le moment dans lequel l’individu va se trouver aligné avec tout son écosystème se libérant ainsi de ses croyances limitantes.

En assistant en ce début d’année à un tir de cérémonie de Kyudo (art martial Japonais issu du tir à l'arc guerrier) , je fus surpris par ce que l’on nomme le « Jiman », l’état de plénitude lors du tir.


En quoi le silence est-il un « Jiman » et comment le manager peut-il l’atteindre ?

Kahlil Gibran écrivait : « il y a un moment où les mots s’usent et le silence commence à raconter ».

C’est pour moi cela l’état de plénitude, ce moment où en étant juste présent à Soi, « il » se présente à moi et commence à raconter ce qui doit être réellement dit.

Le manager pour pouvoir accompagner correctement ses collaborateurs doit être en capacité de cesser de se raconter une histoire. Il doit juste accepter de se mettre au service de son équipe et cela peut se faire par un silence « Jiman », un silence de plénitude.

Il peut ainsi utiliser la puissance créatrice du silence pour aider ses collaborateurs à évoluer dans cet espace où ils vont trouver leur propre solution. Faire silence dans ce cas précis, n’est pas juste se taire. Non, le manager doit au travers du silence, guider son collaborateur.

Je propose à travers différents exercices de pouvoir s’entraîner à cela et ainsi je vois à chaque fois comment les personnes trouvent en elles la réponse.

Ce qu’il faut retenir : Faire un silence créatif, c’est créer un espace pour soi et son collaborateurs afin de laisser émerger les solutions présentes mais dissimulées en soi.

Faire un silence «  Jiman » est un exercice pour pouvoir atteindre une plénitude dense dans laquelle je peux naviguer. La méditation peut être une voie pour trouver ce silence.

Les Loups Blancs fournit des prestations de coaching et mentoring qui ont pour objectif de vous accompagner dans l'accomplissement et la réussite de vos projets.

Nous intervenons sur toute la France.

COACHING PROFESSIONNEL

COACHING PARTICULIER

ACCOMPAGNEMENT INDIVIDUEL

SÉANCES COLLECTIVES

MENTORING

SUPERVISION DE COACH

Les Loups Blancs

Norly 2 - Allée 3

39-41 chemin des Peupliers

69570 Dardilly, France​

+33 (0) 6 10 03 93 72

fred @ lesloupsblancs.com

  • LinkedIn - White Circle
  • Facebook - White Circle

© 2020 - Les Loups Blancs